• Chapitre 24

    Chapitre 24 : Le Renard de Lumière

    Cette personne était à genou devant moi et disait être mon chevaliers... je ne savais pas quoi faire ni quoi répondre.

    Il leva son regard vers moi

    "- Venez avec moi, Déesse Artémis. Venez rejoindre votre temple"

    (Quoi? Mais... je veux resté ici moi, avec les chevaliers d'Athéna)

    Il me tendit la main

    "- Venez avec nous"

    Un chevalier s'approcha, sa silhouette m'étais familière...

    "- Venez avec nous Artémis" dit-il

    C'était le chevalier qui c'était métamorphosé en cerf blanc

    Je baissa la tête

    "- Je suis désolé... mais je souhaite resté ici..."

    Le cerf réagis instinctivement

    "- Mais enfin pourqu..."

    un bras ce leva pour le faire taire, l'ange repris la parole

    "- Je comprend, vous nous connaissez pas..."

    un léger silence s'installa

    "- Déesse Artémis, nous vous attendrons, mais sachet que si vous aviez besoin de nous il suffira juste de faire retentir ce grelot"

    Il me tendit un grelot d'or, attacher une chaine d'or blanc, qui me posa ensuite dans le creux de ma main

    "- Nous serons toujours vos chevaliers Déesse..."

    Des bruit de pas ce fit entendre dans mon dos

    Surprit L'ange, et le Cerf ce retirèrent. Un léger vent ce fit sentir.

    "- Mais enfin Mios que fait tu à cette heure dehors?" dit une voix encore endormi

    "- Je n'arrivais pas à dormir à cause de la chaleur. Du coup je suis venue respirer l'air frai du soir, et toi Dégel?"

    J'en profita pour cacher le grelot

    "- Je me suis inquiété tu n'étais plus dans le lit alors je suis aller voir" dit-il en s'arrêtant à coter de moi

    "- Tu te fais vraiment trop de souci pour moi" dit-je en lui souriant

    Je lui prit la main

    "- Et ci on observaient les étoiles un peu ensemble?"

    Je le regardais de mes yeux vairons et lui de ses yeux saphir

    "- Avec grand plaisir" me dit-il avec un sourire

    Nous nous somme donc assis sur les marche du temple du Verseau, et nous avons regardé les étoiles pendant un long moment.

    ...

    Le lendemain, nous nous somme lever tôt, le Verseau devait aller voir le grand pope, et moi je voulais monté la garde autour du village.

    J'arriva dans le village, et marchant tranquillement je vis un petit marchant de pomme.

    Je m'en approcha.

    "- Bonjour vous souhaitez quelque chose" me dit la vendeuse

    "- Oui une pomme s'il vous plait"

    Elle me tendit une pomme et me la posa dans la main, et de l'autre main je lui donna quelque pièces.

    Je continua à avancer dans le village une cape sur moi, tout en mangeant ma pomme, quand une voix familière m'appela.

    "- Hey Mios!"

    Je me retourna et vue Manigoldo en fessant un salut de la main

    "- Bonjour Manigoldo, que fait tu la?"

    "- Je tais vu alors je voulais te tenir compagnie" dit-il en souriant

    "- C'est gentil de ta part" dit-je en lui souriant

    "- Alors tu fait quoi aujourd'hui?" me dit il en penchant la tête pour me regarder

    "- Comme tu peux le voir je me promène dans le village, mais je veille aussi à ce qu'aucun spectre mette les pieds ici"

    Je croqua de nouveau dans ma pomme

    "- On dirait que tu fait du tourisme" dit il en mettant ses bras derrière la nuque, avec un sourire amusé

    Je souri

    "- C'est à moitie vrai"

    Il ce mit a rire

    "- Ba j'ai du temps libre alors autant en profiter"

    "- Tu n'a pas tord, alors dit moi..."

    Je leva la tête vers lui prête a l'écouté

    "- ...Tu veut pas aller en foret? Je connait un endroit super sympa"

    Je souri

    "- Je te suis"

    "- Aller allons y"

    Il m'attrapa la main et me tira en courant vers la foret, la pomme entre les dents, je tenta de le suivre et manqua plusieurs fois de tomber car il courait plus vite que moi

    "- Ba alors on suis pas?!"

    "- J'ai pas de grande jambes comme toi!" dit je en parlant difficilement avec la pomme entre les dents

    Il rigola, et ce dirigea vers moi puis me prit dans ses bras

    "- Comme ça on iras plus vite"

    Je rougie mais ne dit rien

    Il trottinais, et après avoir passer un petit buisson, il me posa à terre

    "- Nous y voilà" me dit t'il en souriant

    Je m'avança en regardant ce qui m'entourais

    Il y avait un grand chêne, avec une rivière qui passait pas loin de ses racines. Au pieds de cette arbre ce trouvais des fleurs magnifique de couleur blanches.

    "- C'est magnifique!"

    "- Je savais que sa te plairais"

    Je me baissa pour toucher les fleurs, et quand j'en effleura une, ma vue ce fit encore plus nette, et mon ouïe et mon adora fut plus développé.

    Je sentais plus de chose, et j'entendais plus fort mais aussi plus loin.

    Je me leva brusquement

    "- Tout vas bien Mios?!" s'inquiéta le Cancer

    Je me retourna vers lui

    "- Je crois..."

    Il s'approcha de moi pour me regarder de plus près, et il fit une tête étonné

    "- ...Tu as les yeux étrange...on dirait des yeux de chat ou de renard"

    Je réfléchis....

    "- Je sais pas ce qui sais passer mais j'ai été prise de vertige un court instant"

    (Oui je sais je ment)

    "- Faudrait que Shion t'examine alors"

    "- Non non sa iras t'inquiète pas" dit je en fessant les geste devant moi

    il me regarda

    "- Je ne t'ai pas demander ton avis"

    le Cancer me pris par le poigné et me téléporta devant le temple du Bélier

    "- Shion! tu es la?!"

    un chevalier avec une armure d'or ce présenta devant nous

    "- Oui Manigoldo. Qui a t'il?"

    il me poussa vers le Bélier, que je heurta. Il me rattrapa.

    "- Tu n'a vraiment aucun respect pour les femmes, surtout que c'est une déesse a qui tu a fait sa."

    "- Oh ça va! Occupe toi d'elle, elle te diras ce qu'elle a eu moi jme casse. CIAO!"

    il ce téléporta me laissant seul avec le Bélier

    "- Alors que c'est t'il passé?"

    me dit Shion en me regardant

    "-...et bien, j'ai toucher une fleur blanche et j'ai été prise de vertige..."

    "- Regarde moi."

    Je leva alors la tête le regardant droit dans les yeux. Lui m'examinais du regard.

    "- Tes yeux on changé. Tu a le regard d'un renard..."

    Je ne répondit pas, surprise qu'il le remarque si vite.

    "- A part sa je ne vois rien d'autre. Je ne pense que sa sois grave, mais peut être que ta vue a changer."

    "- Oui en effet...je vois  mieux et je vois aussi dans  l'obscurité désormais"

    "- Intéressant. Bon pour moi l'examinassions est fini mais si tu à encore des vertiges ou autre chose viens me voir"

    "- Entendu" dit-je en hochant la tête

    ...

    Le crépuscule tomba et j'était à l'endroit au je m'étais entrainer avec El Cid. Les souvenir remontaient a la surface et me rendais nostalgique

    "- Aaaaah que de souvenir..."

    je regardais autour de moi, j'était seul. Quand la nuit tomba j'y voyais très bien grâce à mes yeux, désormais ceux d'un renard.

    Je m'arrêta et décida de sortir le grelot que l'ange m'avait donner. Je le regarda un court instant, puis le fit retentir. Un léger vent souffla et l'ange en question était apparu a quelque pas de moi.

    "- Bonsoir Déesse Artémis. Que puis je pour vous?"

    (j'ai besoin de savoir...)

    "- J'ai besoin de savoir ce qui mes arriver..."

    Il me regarda de ses yeux océan

    "- Vous voulez parler de la fleur que vous aviez toucher je suis pose."

    (Comment il...?!!)

    "- Comment le sais tu?"

    il sourit

    "- On veille tous sur vous Déesse. Les animaux de la foret veille constamment sur vous"

    "-....Je vois"

    il repris

    "- Ce qui vous est arriver est simple. Quand vous aviez toucher cette fleur et bien l'animal qui vous protège, qui est donc le renard blanc, c'est réveiller en vous. Vous aviez toute les capacité de cette animal qui vous protège. De plus tout vos chevaliez y compris vous, vous pouviez prendre l'apparence de l'animal qui vous protège. Mais le votre est spécial, il est ailée de 4 ailes."

    "- Et pourquoi?"

    "- Car vous este la Déesse Artémis. La Gardienne de la lune et la protectrice des animaux ainsi que de la foret."

    "-...Et toi qu'elle animal te protège?"

    il y eu un court silence.

    "- Je n'en est pas. Je suis protégé par vous. Je suis un ange, vous m'aviez donner une parti de vos pouvoir il y à plus de 2 siècle à présent."

    "- Je comprend mieux."

    La pleine lune nous éclairaient et une sorte de léger brouillard commença à ce former

    "- Placer vous ici"

    Je le regarda

    "- Et pourquoi?"

    "- Je vais vous montré votre renard protecteur."

    La lune m'éclairait et je me sentais bien, comme apaiser

    "- Regarde derrière toi"

    Je tourna ma tête et vu un renard fantomatique, ailée de 4 ailes et pourvu de yeux vairons comme les miens

    "- Mais c'est..?!" dit-je surprise

    "- C'est vous" dit l'ange