• Chapitre 16

    Chapitre 16 : Identité enfin dévoilé

    Ont était en fin d'après midi, j'étais vêtue d'un chiton qui tenait pas trop chaud, heureusement pour moi, il était bleu claire avec des manches qui arrivaient au niveau des coudes. La nuit tomba vite et les constellations ne tardèrent pas à apparaître.

    "- Tu viens c'est le moment ont y va Artémis" dit le grand pope

    "- Appelle moi Mios s'il te plaît"

    "-  Si tu le souhaite"

    Je le suivi jusqu'au milieu du Delphes avec un cape qui cachait mon visage.

    Sacha pris la parole devant ses chevaliers

    "- Mes cher chevaliers, une divinité est ici depuis maintenant quelque jours, cette personne ignorais quel était la réincarnation d'une déesse, elle a réfléchir pendant quelque jours pour savoir ci elle voulais ou non porté cette lourde responsabilité sur ses épaule. Elle ma donné sa réponse aujourd'hui est a accepté de porté ces lourde responsabilités. C'est la Déesse Artémis que vous aviez devant vos yeux ce soir!"

    Elle ce tourna vers moi, et je retira le tissue qui cacher mon visage jusqu'à la.

    Beaucoup de chevaliers fut étonné, dont Kardia, Dégel et Manigoldo, tendis que El Cid resta inexpressif ce qui me perturba un peut, il devait déjà savoir que j'étais la réincarnation de cette déesse depuis le début...

    Athéna repris

    "- Elle vivra avec nous, et restera sois dans mon temple sois dans celui du Capricorne la ou elle vie actuellement, sa sera à elle de choisir."

    Une fois le discourt fini je commença à partir, mais une main m'attrapa l'épaule.

    "- Alors comme sa c'était sa qui te tracassait hier soir."

    Je me retourna est vu Dégel

    "- ...Oui, c'était sa qui me fessais réfléchir..."

    Il me regarda mais ne dit rien

    "- En tout cas je te remercie pour ton conseil, il ma bien servi" dit-je en souriant

    Il rougie, mais il reste froid

    "- De rien..."

    Soudain des bruit de pas ce fit entendre et 2 touffes bleu apparu

    "- Alors comme ça tu est une déesse tu nous l'avaient cacher di donc!" dit le Cancer

    "- Ouai pourquoi tu nous la pas dit?" dit le Scorpion

    "- Parce que vous este trop bavard"

    Dégel et El Cid qui étaient pas loin de moi eurent un petit sourire en coin

    "- Quoi nous trop bavard?! Tes sérieuse la?" dit le Crabe

    "- Oui je suis sérieuse, pour je le serais pas?"

    Il nu rien à dire et décida donc de ce taire

    "- Ra enfin bref... J..."

    Me coupant dans mon élan El Cid me demanda

    "- Alors tu vas dormir ou?"

    "- C'est justement ce que je me demandais" dit-je en rigolant un peu

    "- Tu veux pas dormir avec no..."

    "- A certainement pas avec vous deux!" dit-je à Kardia et Manigoldo

    Il firent une grimace déçut, mais Kardia avait toujours quelque chose à dire

    "- Comment ça "Certainement pas avec nous" tu a quelqu'un d'autre en vue?" dit Kardia avec un sourire niak

    Les regard ce tournèrent vers moi, je rougie, puis repris mon sang froid et approcha mon visage du ceins en lui disant

    "- Je peux savoir pourquoi tu devrais le savoir?"

     "- Parce que je suis le chevaliers qui est quand même le plus proche de toi" dit Kardia avec un regard de gagnant

    "- Et c'est pas parce que ont ce connait bien que je vais te dire la réponse"

    "- Aller dit!"

    "- Certainement pas, et puis qui te dit que j'ai quelqu'un en vue?"

    "Heu... j'en c'est rien..."

    "- Dons voilà tu n'a aucun preuve" dit-je en lui tirant la langue

    "- Grrrr... de toute façon j'aurais bien la réponse un jours"

    "- Peut-être, ou peut- être pas"

    Je leva la tête vers le ciel

    "- Bon c'est pas tout mais faut que je me décide pour savoir ou je vais dormir...hmmmm"

    "- Tu peux venir dormir chez moi ci tu le souhaite" dit le Verseau

    J'en revenais pas Dégel me propose de dormir chez lui?!

    "- Ci tu veux toujours dormir chez El Cid je comprendrais c'est ton maître après tout"

    Je me tourna vers El Cid

    "- El Cid es que je peux?"

    "- Tu est pu un chevaliers mais une Déesse c'est à toi de faire tes propre choix, j'ai était ton maître certes, mais maintenant que tu est Artémis c'est à toi de faire tes propre choix."

    "- Bon bas ci sa te dérange pas dans ce cas je vais aller avec Dégel"

    "- Dans ce cas je te dit à demain, Artémis"

    Il parti dans sont temple

    "- Bon ba t'en pis on aura essayer à dem Artémis" dit le Scorpion et le Cancer en cœur

    "- A demain les garçons" leur répondit-je

    je me retourna vers le verseau qui m'attendait

    "- Je te suis Dégel"

    Il m'amena dans son temple et me présenta plusieurs pièce :

    La ou ce trouvais le termes, la salles pour nettoyer son armure, la bibliothèque ( la salle indispensable pour tout les Verseau haha), et enfin ma chambre.

    Elle était blanche avec un haut relief d'un Verseau avec ses deux urnes entrain de versé de l'eau. Le lit était d'un vert pâle, avec les même rideaux que dans la chambre du Capricorne, mais de couleur blanc.

    "- Je te laisse tu dois être fatigué, à demain, Artémis"

    Il ce retourna pour partir mais je lui attrapa l'épaule, surpris il ce retourna

    "- Appelle moi Mios s'il te plaît..."

    "- ... D'accord"

    Il me regarda avec un regard doux, et me passa la main dans les cheveux

    "- Dans ce cas, à demain Mios"

    Il parti en fermant la porte derrière lui, je me dirigea alors vers mon lit, enleva mon  armure, et mis la chemise de nuit, qui ce trouvais dans une commode

    "- Il vas falloir que j'aille, chercher mes affaire demain moi..."

    Puis je m'endormi instantanément...

    ...

    "- Mios"dit une voix

    "- Hmmmm? C'est toi Vulpecula?" dit-je en me retournant

    BAM!

    "- HAA Punaise!"

    Je m'était pris le front contre la tête de mon armure qui ce trouvait TROP près de mon lit

    "- Aïe sa doit faire mal..." dit le renardeaux

    " - Oui est pas qu'un peu arg"

    J'avais une main sur mon front et l'autre qui était devant mes yeux pour évité que le soleil m'éblouisse de trop

    "- Qu'es qui ce passe Vulpecula?"

    "- Oh rien, c'est juste l'heure de ce lever"

    "- Il est quel heure environ?"

    "- Heu.... 9h"

    "- Oh ça va..."

    Je me remis un peu sous ma couette

    "- Mouai ci tu le dit, mais dit moi, t'était pas sensé aller chercher tes affaire?"

    "- Ah si!"

    je le leva en sursaut et commença rapidement à me vêtir de mon chiton

    "- Aller Vulpecula en piste"

    "- Avec plaisir Déesse Artémis"

    Mon armure se mis sur moi et je sorti de ma chambre

    "- Bonjours déesse Artémis"

    en entendant cette voix familière je me retourna mais ne vue rien à mon niveau de vue, je baissa alors les yeux et vue le Verseau agenouiller devant moi

    "- Dégel relève toi s'il te plais, c'est gênant"

    Il ce releva avec son livre coincé sous son bras droit

    "- Je doit y aller je vais chercher mes affaires dans la maison du Capricorne je reviens dans quelque minutes ci je suis pas retardée"

    Il hocha la tête est parti dans la direction de la bibliothèque

    Je descendit jusqu'au temple du Capricorne et ne vu personne, je me dirigea donc vers mon ancienne chambre et pris mes affaires dans les bras à telle point que je ne voyais pas très bien devant moi

    Je sorti de la chambre avec un peu de mal pour attraper la poignet, je marcha un peu à l'aveugle quand je rendra dans quelqu'un, mon calepin à dessin tomba, accompagné de ma trousse.

    "- Ha excuse moi je ne vous es pas vue je...."

    Un chevalier au cheveux bleu foncé était devant moi

    "- Ce n'ai pas grave, mais tu ne devrais pas porté autant d'affaire dans tes bras à telle point qu'on ne vois même pas ton visage."

    A ce moment il ce baissa pour ramasser mon calepin et ma trousse

    "- Je vais d'aidé, donne s'en moi un peu je vais t'aider à porté tout ça"

    Quand il prit un peu de ma charge il vu mon visage et fut surpris

    "- ... Tu es, la Déesse Artémis?!"

    Il s'agenouilla avec mes affaires toujours dans les bras

    "- Je suis vraiment désolé pour vous este rentré dedans"

    "- Mais enfin tu tes déjà excusé ce n'ai pas grave aller lève toi"

    Je lui tendit la main pour l'aider à ce relevé, et il la pris, une fois debout qu'il fit debout je commença à marché et il me suivi.

    Nous arrivions à la maison du Verseau, nous dirigions vers ma nouvelle chambre, j'ouvris la porte.

    "- OUF, nous voilà arrivé, pose les affaires la je vais me chargé du reste"

    Il posa alors mes affaire sur mon lit et resta à côté de moi, et insista pour m'aider à ranger dans ma commode. Quand on eu presque fini une personne entra dans la chambre, c'était Dégel, il lança un regard froid à Deuteros

    "- Que fait tu ici?"

    "- Je suis venue aidé Artémis." répondit le Gémeaux sur le même ton

    "- Tu n'ai pas le bien venue ici, tu le sais pourtant."

    "- Oui c'est pour sa que je ne comptais pas m'attarder plus"

    Il ce tourna vers moi

    "- Au revoir Artémis"

    Je lui dit au revoir et il parti en regardant Dégel avec un regard agressif.

    Le chevalier des Gémeaux était parti, et je me retrouva seul avec dégel

     

    "- Pourquoi tu lui a parlé aussi méchamment il ma rien fait."

    "- Il n'ai pas le bienvenue ici, c'est tout."

    "- C'est à cause de son frère Aspros, c'est ça?"

    Il me regarda choqué

    "- Comment connait - tu son nom? Tu ne la jamais vue."

    (Merde j'ai fait un gaffe! Trouve un truc vite!)

    "- ... Deuteros m'en a parler" dit-je le plus neutre possible

    Il me regarda avec un regard soupçonneux

    "- ... Je vais te laisser, j'ai a faire. Bonne soirée."

    Il sorti sans me laissé le temps de lui dire bonsoir, je décidas alors de me mètre sous ma couette.

    ...

    Un peu plus tard dans la nuit je me réveilla à cause de la chaleur, et impossible de me rendormir. Je décidas donc d'aller à l'entré du temple du Verseau pour prend l'air frai du soir.

    Je m'arrêtas... Le vent me passa sur le visage... Mes cheveux aux vent... C'était ci agréable.

    Il y avait la pleine lune qui éclairait le sanctuaire toute entier.

    Je regardas le paysage ainsi que ce ciel plein de constellations qui s'offrait à moi.

    L'air était frai et pur, contrairement à mon monde.

    Je leva un peu mes bras, et le vent souffla de plus belle suis moi en me contournant pour passé. Mon chiton ondulait gracieusement, ainsi que mes cheveux qui s'envolèrent.

    Des bruits de pas discret ci fit entendre.

    Je me retourna pour identifier la personne qui s'approchait de moi. Je vue le chevalier d'or du Verseau sortir de l'ombre

    "- Mios... Qu'es... Qu'es que qu'il..."

    "- Que ce passe t'il Dégel? Pourquoi tu à cette expression? Tu est tout pâle."

    Il ce ressaisie

    "- Regarde toi."

    Je baisse mon regard vers mon corps, et je fut surprise de voir qu'un cosmos d'un blanc nacré m'entourait, ainsi qui mon armure qui était sur moi.

    Elle avait presque totalement changé. Elle était toujours blanche, mais avec des symbole bleu nuit, il y avait quasiment aucune protections qui ne recouvraient pas mon corps.

    Il y avait toujours la queue hérissé de poignards, et maintenant il y avait aussi des griffes, sur les gantelets. Mon armure avait désormais des ailes, 4 au total. Je me regarda impressionner par mon amure qui n'était pas si lourde, j'avais l'impression de ne faire qu'une avec elle.

    "- Mais qu'a tu fais?" me demanda le Verseau

    "- Je sais pas j'était venue pour prendre l'air est..." une personne me coupa

    "- C'est parce que c'est la pleine lune que sont armure à évoluer comme ça. Et c'est aussi parce que elle à accepté la déesse qui est en elle. Donc sont armure lui confère tout son pouvoir."

    On ce retourna et on vue le Grand Pope accompagné d'Athéna.

    "- Je suis donc en possession de tout mon pourvoit? Et c'est pour sa que mon armure à donc changer de forme?"

    Sacha pris la parole

    "- Oui en effet"

    "- C'est incroyable, cette armure nouvelle armure est vraiment magnifique"

    Je regarda mon armure les yeux brillant, en croyant que tout sa n'était qu'un rêve.

    "- C'est peut être aussi à cause de la guerre sainte qui approche... mais je ne peut le confirmé."

    Je me retourna brusquement vers Athéna

    "- Que... Quoi?! La guerre sainte serais si proche que sa?!"

    "- Oui, malheureusement..."

    "- ..."

     Je tourna mon regard vers cette lune argenté

    "- Je vous aiderais pendent cette guerre sainte."

    Le Grand Pope, Athéna, et Dégel furent surpris de ce que j'avait dit

    "- Je me suis fais des amis ici, et je les laisseraient pas tombé juste pour un guerre qui approche je suis pas du genre à fuir car un danger approche, non je suis plutôt du genre à venir prêter main forte."

    Je me retourna vers eux avec un regard empli de douceur

    "- Je vous aideraient pendant cette guerre sainte même si je dois il laisser ma vie, car je sais qu'elle aura été utilisé pour protéger cette planète, sur la quel nous somme tous nés."

    Athéna vin près de moi

    "- Je te remercie infiniment Artémis"

    Je lui souri, et elle fit la même chose

    ...

    Quand Athéna et le Grand Pope fut parti je releva de nouveaux mon regard vers le ciel, tendit que Dégel s'approcha de moi.

    "- Alors tu vas te joindre à nous pendant cette bataille contre Hadès?"

    "- Evidement."

    Il me regarda de sont regard bleu saphir

    "- Epuis... ne veux pas... que vous perdez la vie au combat... même ci quelque part c'est inévitable..."

    Il me regarda comme pour m'incité à dire la suite

    "- Je tien trop vous..."

    Je tourna mon regard vers Dégel, et vue à travers son regard que ce que j'avais dit l'avait beaucoup touché même ci il ne le laissé paraitre, mais ses yeux le trahissait.

    Il détourna le regard comme si il avait su que j'avais lut en lui puis il pris la parole

    "- ... Tu sais, comme tu viens de le dire, il est impossible qu'ont survivent tous à cette terrible guerre qui ce préparent... Il y aura quelque survivant, mais on sera pas tous de retour au Sanctuaire."

    "- Je le sais pourtant que trop bien... Mais sa serais dur de vivre avec ça..."

    Mes yeux vairon commencèrent à devenir humide

    "- Rien qu'à l'idée d'y pensé... Je ne veux pas!"

    Je me jeta dans les bras de Dégel, qui fut surpris de ma réaction. Et c'est la ou je réalisa...

    "- Je... Je ne veut pas... Te perdre... Ainsi que les autres"

    Mes larmes coulaient en silence, pendant que Dégel hésita légèrement à me prendre dans ses bras.

    ...

    Après quelque minutes Dégel se mis devant moi, tendit que j'essuyais mes larmes silencieuse qui décidèrent enfin de s'arrêter de couler.

    Il me regarda droit dans les yeux et me dit

    "- Ecoute, ont en est pas encore à la d'accord." me dit-il d'un voix douce

    Il me regarda ses yeux river dans les miens ce qui me fit légèrement rougir.

    Il me pris contre lui en me serrant dans ses bras tendrement.

    "- Dégl..."

    "- Détend toi je ne te ferais aucun mal."

    Il glissa sa tête dans mon cou, et la remis en face de ma tête.

    "- Mais..."

    Il mis un  doigt sur mes lèvres comme pour m'indiquer le silence, il le fit ensuite descendre sur ma joue, et approche son visage du mien.

    "- Sache que je te protègerais quand cette guerre Sainte arrivera, quitte à en perdre la vie..."

    Ses lèvres se rapprochèrent des miennes... Les sienne hésitèrent un court instant, avant de enfin ce décider à ce pausé sur les miennes.

    Se fut doux, et cela dura assez longtemps pour y prendre plaisir.

    Quand nos lèvres ce séparèrent en  douceur, il resta à me regardé, comme si il attendait un reproche de ma part, ce qui ne fut pas le cas.

    Je fini par lui sourire pour le rassuré, et il décida de prendre ma main  et de me raccompagné à ma chambre.